SON HISTOIRE

« Alone we can do so little, together we can do so much » Helen Keller

Helen Keller jeune sentant une rose

  • Sa jeunesse :

Née en 1880 en Alabama aux Etats-Unis, Helen Abrahams Keller, après une congestion cérébrale, devient aveugle et sourde. Elle a alors 18 mois. Ann Sullivan, jeune institutrice malvoyante, est chargée de son éducation lorsqu’elle a que sept ans. Elle parvint peu à peu à sortir la petite fille de son isolement. Elle y arrive en lui apprenant à communiquer avec des signes dans le creux de la main. Persévérante et bravant tous ses handicaps, Helen Keller suivit sa scolarité au Radcliffe College (Harvard) et obtint son diplôme universitaire.

  • Ses projets :

Elle devint écrivaine, activiste et conférencière. Parcourant le monde, dévouant sa vie à la cause des malvoyants et militant au sein de mouvements socialistes, féministes et pacifistes. Au travers de ses voyages et de ses écrits, elle attire l’attention du monde entier sur les problèmes auxquels sont confrontés les non-voyants. Symbole de force et de courage face à l’adversité de la vie, sa réputation l’emmène aux quatre coins de la planète : Inde, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Europe … De Nehru à Roosevelt, sa vie est jalonnée de rencontres des grandes personnalités de son époque.

En 1915, George Kessler (rescapé du naufrage du Lusitania) la rencontre à Paris pour fonder avec elle une organisation humanitaire dont la mission est de venir en aide aux soldats blessés aux yeux pendant la Première Guerre mondiale. L’organisation sera rebaptisée par la suite Helen Keller International.

 

Décédée en 1968, elle laisse un héritage que Helen Keller Europe est fière de perpétuer.

Helen Keller tenant la main d'une dame